Suite de la présentation

Comme beaucoup de professionnels de la récupération et du recyclage, la société ROHR ENVIRONNEMENT possède des installations et moyens importants pour parvenir à ses objectifs: produire à partir de déchets de plus en plus variés et complexes des matières premières aux caractéristiques de plus en plus fines, tout en étant soumis à des contraintes environnementales de plus en plus strictes.

Toutes les aires de circulation, de stockage et de traitement des déchets métalliques (soit   2 hectares de terrain) sont entièrement bétonnées, étanches, et disposent d'installations de collecte et de traitement des eaux pluviales résiduaires.

Chaque livraison de produits fait l'objet de vérifications très sévères. Le pont-bascule électronique permet de connaître le poids du chargement, et une installation permanente de contrôle de la radioactivité analyse chaque véhicule lors de l'entrée sur le site. 

La société ROHR ENVIRONNEMENT est soumise à la législation sur les installations classées, est agréée par la préfecture du Haut-Rhin dans le cadre de la loi sur la valorisation des déchets d'emballages, pour le transport par route de déchets et pour le démantèlement et la dépollution des véhicules hors d'usage.

Depuis décembre 2004, l'entreprise ROHR est également certifiée ISO 14001.

 

La cisaille presse est l'outil de base indispensable pour pratiquer le métier de récupérateur recycleur. Elle permet de réduire le volume des déchets, mais surtout de pouvoir séparer et trier les composants non métalliques mélangés aux ferrailles.

A droite, on aperçoit la grue fixe d'une portée de 20 mètres  qui alimente la cisaille presse. Elle contrôle également les cycles automatiques de cette machine et son conducteur peut intervenir en cas d'anomalies ou d'opération délicate. 

La cisaille presse de la société ROHR ENVIRONNEMENT a une puissance de coupe de 900 tonnes. Sa capacité de traitement, de 10 à 15 tonnes par heure, peut varier en fonction de la dimension et de la résistance des matériaux. En sortie de cisaille, une table vibrante affine le traitement et sépare les petites particules, tandis qu'un manœuvre se tenant dans un poste de tri intervient pour retirer du flux les composants non métalliques indésirables encore présents tels que bois, plastiques, moteurs électriques (présence de cuivre), batteries (présence de plomb), etc...

Sur le même site, la société SARDI exploite un centre de tri de déchets industriels banals et l'entreprise TERRALYS gère un centre de compostage de déchets organiques. Les matériaux collectés dans les entreprises et collectivités du Centre Alsace sont triés pour pouvoir être valorisés ou recyclés. Au total, ce sont plus de 150.000 tonnes de déchets par an qui transitent sur les installations de ces 3 entreprises, formant ainsi un écopole moderne, performant, et adapté aux contraintes environnementales actuelles.